À partir de différentes situations professionnelles définies par l’équipe pédagogique, ce module place plus particulièrement les étudiants en situation d’acteur au sein du processus P1 « Production de services » à travers la participation à un ou plusieurs projets visant à la production d’un nouveau service par la création ou par l’adaptation d’une solution répondant à des besoins exprimés dans un cahier des charges.
Il s’agit notamment d’analyser le cahier des charges du nouveau service, en tenant compte des exigences de qualité, d’élaborer un dossier de choix de solutions techniques, de rédiger les spécifications techniques de la solution retenue et de définir les tests et les niveaux d’habilitation associés au service.


Ce module invite également à contribuer au processus « P5 - Gestion du patrimoine informatique » à travers l’évaluation de l’investissement nécessaire à la mise en place du service, la mise en place et l’exploitation d’un dispositif de veille technologique, ainsi que l’étude d’une technologie, d’un outil ou d’une méthode afin de proposer une solution actualisée.
Les compétences associées aux processus « P3 - Conception et maintenance des solutions d’infrastructure » et « P4 - Conception et maintenance des solutions applicatives » sont sollicitées avec une dominante pour le option des étudiants concernés.
Ce module permet également de réaliser des activités de rédaction d’un document technique, de conduite d’entretien et de présentation orale s’appuyant sur le service produit.

Ce module aborde les savoirs et savoir-faire liés à la supervision des réseaux. On se préoccupe en priorité ici de performance, de disponibilité et de sécurité au niveau des éléments d'interconnexion du réseau.



Ce module aborde les savoirs et savoir faire liés à l'administration des systèmes.
On définit comme système un système serveur ou tout système associé à des solutions techniques d'accès.


On se préoccupe ici de la mise en production, de l'administration sécurisée, de la gestion des performances, de la sécurité et de la disponibilité des systèmes, ainsi que de l'automatisation des tâches d'administration.